Déménager avec son chat

2018-09-18T17:31:15+02:00 11 juin 2015|

Vous allez déménager et vous avez un chat : pour réussir votre déménagement sans trop bousculer ses habitudes et sa sérénité, suivez ces quelques conseils simples.

Avant le jour J

Un chat s’attache, en des proportions variables, à la fois à son territoire et à son maître : donc, pour votre déménagement, vous devez ménager les deux aspects. En premier lieu, dès que vous commencez à emballer vos affaires dans les cartons de déménagement, accordez une attention particulière à votre chat et procurez-lui de l’affection, rassurez-le. Un animal domestique comprend rapidement qu’un changement va avoir lieu. Au cours de vos préparatifs, ne changez pas les habitudes de votre chat ; ne déplacez ni sa litière, ni ses gamelles ni son lieu de couchage. Mais, la veille de votre départ, enfermez-le dans une pièce que vous aurez au préalable entièrement vidée : mettez-y toutes ses affaires ainsi que des vêtements que vous aurez portés récemment. Allez le voir régulièrement. Gardez son carnet de santé à portée de mains, pour parer rapidement à tout incident.

Le jour J

Le jour du déménagement, n’oubliez pas de lui rendre visite de temps en temps, pour le rassurer. Laissez-le avec vous dans votre ancien logement : il sera le dernier le quitter. Prenez-le avec vous en voiture, dans une cage ou sac de transport d’animaux domestiques. En voiture, s’il est nerveux, parlez-lui. Arrivés dans votre nouveau logement, enfermez-le 24h dans une pièce calme, avec ses affaires et votre vêtement : rendez-lui visite. Procurez-lui de l’affection et rassurez-le, le temps qu’il s’habitue aux nouvelles odeurs, aux nouveaux bruits. Le laisser dans un espace clos, lui permettra de se sentir protégé, en sécurité ; vous le protègerez également des mouvements de cartons et autres activités inhabituelles  liées au déménagement

Les jours qui suivent

Si vous avez quitté un appartement pour une maison ou un appartement ayant un accès sur l’extérieur, fermez toutes les sorties et faites-lui visiter la maison. Puis laissez-le prendre ses marques. Mettez ses affaires à leurs emplacements définitifs et menez-le vers ses affaires afin qu’il les repère. Dans la mesure du possible, empêchez-le de sortir de votre intérieur, et ce, durant quelques jours. S’il rouspète pour sortir, ne cédez pas : un chat n’a pas la notion du temps et finira par se calmer, d’autant plus si vous le rassurez.